Création sur mesures de corsets, robes de mariées médiévales, costumes historiques (médiéval, 18e siècle, western, etc...), costumes de fantasy (steampunk, med-fantasy), réplique de film (Trône de Fer, Seigneur des Anneaux, etc...) ou costumes de scène.

Je suis située à Mornant(69440), près de Lyon (69) en région Rhône-Alpes.

Pour venir me rencontrer à l'atelier, merci de prendre rendez-vous au préalable.

Retrouvez les collections et tout le reste de l'univers mariage Ici !
Et sinon, le blog mariage est !





mardi 20 janvier 2015

Réplique du gilet de Clint Eastwood dans "Le bon, la brute et le truand" de Sergio Léone


Voilà, le sujet. :)

D'abord, trouver des peaux adaptées à la réalisation. Mon choix se portera sur des peaux lainées d'agneaux de couleur claire, ce qui me permettra de teindre le côté cuir comme je le souhaite afin d'obtenir le même contraste que le gilet de Clint dans le film.
 Les peaux à l'état brut chez mon fournisseur.

Je passe ensuite à l'étape patronnage, mon client est bien plus costaud que "Fil de fer-Clint", il me faudra 2 peaux de plus que ce que j'avais prévu au départ.

Une fois le patron au point, je prépare un mannequin aux mesures de mon client, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises de taille, une fois le gilet monté.
Pour ce faire, je plaque de la ouate sur un mannequin, et je tend une toile de coton fin pour avoir une silhouette approximativement proche de celle de mon client.
 Voilà ce que ça donne à peu près, là, il manque le coton côté dos.

Traçage du patron sur les peaux avec un feutre soluble à l'eau, et découpe aux ciseaux pour ne couper que l'épaisseur du cuir en passant sous les bouclettes, pour éviter une découpe trop franche du poil qui ne ferait pas très naturelle.

Et c'est parti pour la couture. J'utilise un carrelet, une aiguille pour coudre le cuir avec une pointe en biseau bien effilé : attention les doigts !

Je couds poil contre poil, pour obtenir le même effet que sur les documents du film. C'est d'ailleurs pour ça que je ne peux pas monter le gilet à la machine, ça se prendrait dans les griffes.

Pour les parties en incrustations, je fais un point entre la suture et le point de mariage.

Ca commence à prendre forme !
 Détail du montage.


Toutes les parties sont prêtes, je passe au montage des côtés et des épaules.

Le gilet est entièrement cousu. "Clint" est un peu là dans l'atelier :)
 Le devant.

 Le dos.


On passe aux essais de teinture. Trouver la teinte plus ou moins exacte, est un poil plus compliqué que prévu. Au final, je passerais sur une teinte base à l'eau pour plus de souplesse d'utilisation.

Et c'est parti !

Le produit éclaircissant pas mal au séchage, il faudra travailler en plusieurs couches successives avant d'obtenir un résultat satisfaisant.


Voilà, il ne reste plus qu'a appliquer une couche de produit pour assouplir le cuir et le nourrir, et le gilet sera paré à l'expédition.

Voilà à quoi ressemblait la commande quand mon client l'a reçu. 
Il était très content de sa commande, et j'attends les photos en situation.
Promis, je vous ferais un post à cet occasion !

lundi 19 janvier 2015

Un costume de femme viking : Silke Leifdottir

Une commande comme on en aimerait plus souvent : une tenue viking complète pour une cliente adorable.

Comme d'habitude, tout commence par un dessin. Ici, les demandes sont simples : il lui faut une tenue civile, et une tenue plus guerrière, dans l'esprit de celle de Lagertha de la série "Vikings".
Nous partons, sur ce type de projets :


Avec les couleurs souhaitées par ma cliente, on arrive à ça.

Le choix des matériaux se portera uniquement sur des matières naturelles : cotons, lins, soies et croûte de cuir pour le corset.

Niveau réalisations, les formes sont très simples, et je me base sur des croquis d'époques, même si nous ne cherchons pas du tout à être absolument historiques.
La tenue civile se compose d'une tunique (avec des manches montées, en cela, nous ne sommes PAS DU TOUT histos), et d'une jupe assortie. Par dessus, une robe tablier ornée de broches et d'un collier multi-rang, viendra compléter la tenue.
La jupe sera pourvue de deux grandes poches plaquées. Elle en bourette de soie teintée bleu-gris, avec le plus gros du volume sur l'arrière du vêtement.


La tunique est elle aussi en bourette de soie teintée bleu-gris, avec des décorations d'encolure en bourette de soie marron et lin gris.
La fibule en bronze est une création sur-mesure d'un artisan basé en Lettonie. Elle a aussi fait les broches.
 

Et voici le premier jet avant essayage.

La tenue plus guerrière, se compose de la même tunique, portée sur un pantalon ajusté foncé (propriété de ma cliente), avec une sur-jupe en toile de soie rustique, teintée bleu glacier. Et d'un corset à bretelle de la forme Arduinna, comme ceux précédemment réalisés.

"Arduinna", la version originale.

"Gamelle", la version escrime médiévale (avec l'apparition des bretelles)

 "Lady Darklight", une version toute simple en croûte de cuir marron foncé.

Et la version viking. 

Pour finir, voici une petite revue de détail en photo.

 Les rangs de perles sont en laiton, verre dépoli, agates naturelles et perles d'os.

Petits points à la main au fil cordonnet pour souligner les coutures et les bordures.

 La ceinture, est une vieille ceinture de ma cliente customisée
avec le cuir du corset et des rivets. Quant au bracelet, c'est aussi une création 
de l'atelier, mais section accessoires de mode ;)

Le dos du corset, et les détails du montage au lacet des cuir,
rivetage et petits points au fil de lin ciré.






samedi 17 janvier 2015

Les voeux de l'atelier


Plein de jolies pensées à vous tous qui suivez mon travail.j'ai hâte de vous retrouver pour une nouvelle année de projets insensés.
Belle année à vous !