Création sur mesures de corsets, robes de mariées médiévales, costumes historiques (médiéval, 18e siècle, western, etc...), costumes de fantasy (steampunk, med-fantasy), réplique de film (Trône de Fer, Seigneur des Anneaux, etc...) ou costumes de scène.

Je suis située à Mornant(69440), près de Lyon (69) en région Rhône-Alpes.

Pour venir me rencontrer à l'atelier, merci de prendre rendez-vous au préalable.

Retrouvez les collections et tout le reste de l'univers mariage Ici !
Et sinon, le blog mariage est !





lundi 24 juin 2013

"Véronique" : Robe de mariée en soie grise et blanche et dentelle.

"Véronique" est une robe de mariée réalisée sur mesures. 
Elle se compose d'une jupe à effet de traîne en doupion de soie blanc avec une quille dans le dos en doupion de soie gris recouvert de tulle brodé. Le tulle brodé est une dentelle avec un fil plus épais qui détoure le motif principal. Ici, ce tulle brodé à été fabriqué à Calais.
Le haut est un bustier corseté en doupion de soie gris, avec un revers de soie blanche et des incrustations de tulle brodé.
Pour agrémenté la tenue, j'ai réalisé une étole en organza de soie incrustée avec le même tulle brodé que sur la tenue.
Première étape, après avoir bien discuté avec ma cliente, je lui propose une maquette. Bien que validée, celle ci sera soumise à modifications au fur et à mesure des essayages.
Typiquement ici, on se passera de l'ajout d'une troisième couleur, et on remplacera le travail des rubans contrastés par une déco de dentelle.
Une fois la maquette validée, nous voilà lancé sur la recherche de forme : la toile. Le 1er essayage se fait d'ailleurs dans cette forme là, afin de limiter les possibles erreurs de lignes avant de couper dans le tissu définitif.
Une fois la toile testée et validée, on attaque la robe proprement dite. Ici, j'ai commencé par la jupe, et le long travail de l'incrustation du tulle brodé sur le doupion de soie gris de la quille, du dos de la jupe.
 Et voilà le résultat fini.
Ici, l'avant de la jupe. Pour information, l'ourlet est entièrement rabattu à la main pour éviter les coutures sur le bas de la jupe, que je trouve en général assez disgracieux.
 Une fois la jupe prête, j'attaque le bustier corseté. Ici, c'est le montage de la couche extérieure.
Avant de continuer le montage du corset, un petit essayage s'impose pour régler le positionnement du rabat en soie blanche.

 Le bustier corseté en détail. La dentelle est épinglé. Le montage en "application" se fait à la main !
Le détail des pointes du bustier corseté à l'arrière de celui-ci.
 Ensuite, on s'occupe de l'étole. On bâti la dentelle et on passe à la machine au tout petit point de bourdon.
 Et hop ! :)
Et voilà le résultat.


Ma mariée m'a gentiment confiée quelques photos du jour J, merci à elle.

 Elle était juste magnifique :)

"Scarlett" : Robe de mariée en soie rouge.

"Scarlett" est une robe de mariée réalisée sur mesures.
Après avoir réalisée une maquette (dessin) et préparé une toile (recherche de patronnage en volume sur un mannequin), je m'attaque à la réalisation de la robe proprement dite.
"Scarlett" est un ensemble bustier corseté en soie brochée rouge et mordoré et une jupe en soie écarlate. Elle est aussi agrémentée d'une paire de manches amovibles.
La soie du bustier présente un motif de Grenade d'inspiration renaissance qui colle bien avec l'esprit générale de la robe. cependant pour un travail digne de la qualité du tissu, il faut impérativement travailler les morceaux du bustier afin que le motif soit "raccord" d'une pièce à l'autre.
En gros plan, ci-dessous.
Le raccord du bustier au milieu dos.
Afin de donner un rond parfait à la bordure du bustier corseté et de rester dans un esprit "costume", je finis le bord du corset avec un passepoil réalisé dans le même tissu que le bustier lui-même.
 
Et voilà le résultat fini.

La jupe, elle, est entièrement doublée. Au départ, ma cliente et moi-même avions opté pour une jupe et un jupon, mais le tissu de la jupe était si gonflant, que le jupon s'est avéré totalement inutile.
La robe est prête pour l'essayage avec ma cliente.
 
Sur cette réalisation, j'ai fait intervenir ma collègue Cécile Hammache modiste de l'atelier "Au Couvre Amour", afin de réaliser le bijou de cheveux qui serait parfaitement assortie à la tenue de ma cliente.

"Scarlett", le jour J !

"Givre" : Robe de mariée blanche avec corset brodé et pailleté.

"Givre" est une robe de mariée que vous pouvez commander à vos mesures à partir de 2000€ dans sa version non-brodée.

"Givre" se compose d'un jupon de tulle mi-long (longueur rétro, façon 50's), d'une jupe en taffetas et tulle pailleté argenté, et d'un corset en soie blanche entièrement brodé et pailleté à la main d'un motif de branche de gui.
Le corset "Givre" en pièces détachées avant de le poser sur son aplat de coton. Un petit air de puzzle, là pour le coup.... Le corset "Givre" est sur le même patron que celui de l'ensemble "Dryade", c'est un corset 20 pièces.
Chaque pièce de doupion est posée sur un aplat de coton, tout en veillant bien à la mettre en forme afin de ne pas avoir de problème de plis disgracieux par la suite.
Une fois l'épaisseur extérieure du corset montée, viens l'étape de broderie, avant de finaliser le corset en posant le busc (la pièce en métal qui fait office de fermeture sur le devant du corset), et en cousant ensemble toutes les épaisseurs du corset (la soie et son aplat de coton, la toile à corset et la doublure).
Sur la table, on peut aussi voir le document qui va me permettre de dessiner le motif de la broderie.
Une fois, le dessin finalisé, on peut passer à la broderie à proprement parlé. Ici le motif est réalisé au point de tige et au passé plat, et les baies sont réalisées au point d'araignée avec un fil irisé.
Pour être sûre du rendu de la broderie, je travaille au tambour.
 Et voilà la broderie mise en rapport avec le tulle de la jupe.
Une fois la broderie finie, je finalise la couture du corset, et seulement après j'attaque le pailletage.
Ne reste plus qu'a régler la jupe et le jupon.
"Givre" est parée pour le défilé !
Le voile est une réalisation de ma collègue Cécile Hammache, modiste, pour l'atelier "Au Couvre Amour".
Les photographies du défilé sont l'oeuvre de Madly Reportage à St Marcellin (38).
Le très joli mannequin qui porte "Givre" est Stéphanie Delpoux. Merci à elle :)